Pontoise Ensemble - Association Citoyenne
Accueil du site
Dernière mise à jour :
lundi 20 avril 2015
Statistiques éditoriales :
463 Articles
7 Brèves et infos
21 Sites Web

     
Brèves et infos
prochain conseil municipal

le jeudi 21 mai 2015
à 20h30

 
twitter
 
Sur le Web
lundi 20 avril 2015
L’autopartage : apéro de contact le 25 avril
Notre agglomération abrite depuis 2011 le premier service d’autopartage hors agglomération dense : AUTO2 / Citiz Idf Ouest. Quatre ans plus tard ses activités se sont diversifiées. Pour rencontrer son équipe, ses sociétaires et d’autres autopartageurs un apéro contact de CITIZ ouvert à tous est organisé le samedi 25 avril prochain de 10h30 à 12h à Visages du Monde, place du Nautilus à Cergy.

De l’association à la SCIC

En septembre 2011, Auto2 (devenue depuis Auto2/Citiz Ile-de-France Ouest) démarrait son activité à Cergy-Pontoise. Au bout de 3 ans, ses véhicules sont partagés par près de 170 conducteurs sur le Val d’Oise et les Yvelines.

Elle a intégré dès son démarrage le réseau de France autopartage (devenu Citiz) qui fournit à tous ses abonnés des voitures louées à l’heure et au kilomètres. dans plus de 80 villes françaises avec 700 voitures partagées.

Une implication modulable

Il suffit de s’abonner pour pouvoir louer une voiture d’auto2/Citiz. Il faut la remettre sur sa base après usage, ce qui rend le service d’auto-partage différent du libre-service avec rendu à n’importe quelle station.

Il est aussi possible de soutenir son développement en devenant sociétaire. Pour l’heure ils sont 80 et il est toujours souhaitable d’en renforcer le nombre pour garantir le développement et l’avenir de la coopérative et de ce service porteur d’avenir qui dissocie l’usage d’un véhicule de sa propriété. Un véhicule partagé de cette façon remplace huit véhicules coûteux et encombrants pour l’espace urbain.

Des villes incitatrices

Le soutien au développement des mobilités alternatives est une nécessité. Une voiture particulière passe 90% du temps à l’arrêt, trop souvent en encombrant l’espace public. La partager, c’est désencombrer la ville. Certaines communes l’ont mieux compris que Pontoise qui s’est limitée pour l’autopartage à prendre une part sociale de cette SCIC (société coopérative d’intérêt collectif).

Ainsi les communes de Vauréal et Eragny ont choisi de remplacer un véhicule de leur flotte par une voiture en autopartage. Du coup, ce véhicule est disponible pour les particuliers soirs et week-ends dans leurs centre-villes. C’est ainsi qu’elles incitent activement leurs habitants à partager les véhicules, diminuant ainsi la pression sur le stationnement.

 
Articles les plus récents
lundi 13 avril 2015
par Jean Colomier
Développement durable : une vraie instance de concertation à la CACP
Pontoise limite ses instances de concertation aux classes d’âge (Conseil communal des jeunes, Conseil des sages), mais l’agglomération a joué la carte d’un Conseil dédié au développement durable.
Depuis 2009, le Conseil Consultatif du Développement Durable de l’Agglomération (CCDDA) réunit des acteurs économiques, associatifs, universitaires et institutionnels du territoire de la Communauté d’Agglomération. Encouragé à s’emparer de tous sujets liés au développement durable, il rend compte annuellement de ses travaux et propositions aux élus communautaires. Divers sujets font l’objet de groupes de travail : (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 avril 2015
par Patrick Madelin
Elections départementales à Pontoise : la consultation de mars 2015
Soyons clairs. Avec des interrogations sur le futur rôle des départements, des gauches en ordre dispersé au plan national comme au plan local, le binôme UMP Sophie Borgeon - Gérard Seimbille disposait d’atouts maîtres pour remporter les élections départementales de mars 2015. Dont acte.
Plusieurs constats peuvent cependant être tirés de cette consultation.
L’abstention, encore et toujours premier parti C’est l’abstention qui est majoritaire avec près de 56% dans le canton et jusqu’à plus de 63% à Pontoise. C’est une nouvelle fois la manifestation d’une distance prise par les électeurs vis-à-vis des (...)

lire la suite de l'article
vendredi 3 avril 2015
par Bénédicte ARIES
CM du 26 mars 2015 : taxe d’habitation en hausse pour 60% des contribuables
Le vote du taux de la taxe d’habitation a donné lieu à un débat soutenu lors du conseil du 26 mars 2015. Contrairement aux promesses de septembre, la nouvelle formule semble pénaliser les classes moyennes.
La délibération sur le taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères a monopolisé plus d’une heure les débats du conseil municipal, l’opposition dressant à cette occasion un constat d’échec cuisant de la nouvelle organisation de ce service.
Fin d’un abattement pénalisant la réputation de Pontoise Le 25 septembre dernier la Ville a renoncé pour l’exercice 2015 à un abattement général (de 5%) (...)

lire la suite de l'article
dimanche 29 mars 2015
UN SOIR GRIS ET PLUVIEUX À PONTOISE
Après les propos scandaleux il y a 2 mois du vice-président du FN comparant les obsèques de Charb à ceux d’un nazi, son président d’honneur a provoqué les citoyen(ne)s de Pontoise en organisant une conférence de presse et une réunion publique au Dôme, dans notre ville.
Des femmes et des hommes, à l’appel du collectif antifa 95 venant à titre personnel, ou comme membre d’ associations, de groupes, de syndicats, de partis se sont rassemblé(e)s ce soir du 24 Mars 2015 pour manifester leur indignation .
Au-delà d’une réaction anti-lepéniste primaire de gauche qui réduirait cette action à un simple réflexe, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 26 mars 2015
Commission écran pour vidéo surveillance
Un petit retour sur une mesure polémique du Conseil Municipal ne peut que nous ragaillardir en cette fin d’hiver.
Nous souhaitons nous focaliser sur un aspect de la mise en place de la vidéosurveillance, appelée par ses aficionados vidéo-protection. Paradoxalement, cette mesure que les défenseurs des Droits de l’Homme s’accordent à reconnaître comme une attaque aux libertés individuelles, serait accompagnée d’une commission d’éthique.
Celle-ci, régie par une charte permettrait de rassurer la citoyenne et le citoyen qui s’inquiéteraient d’une atteinte à leurs libertés ou/et d’une utilisation abusive des (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 mars 2015
par Patrick Madelin
Election départementale : choisir l’avenir
Les candidats PS aux élections départementales Ayda Hadizadeh et Léo Moreau et leurs remplaçants Laure Henaux et Jean-Jacques Despretz, ont tenu une réunion publique le mercredi 18 mars dans les locaux de l’école Jean Moulin. Ils ont pointé de façon incisive l’action du conseiller général sortant et son double langage d’élu, cumulant les rôles exécutifs municipal et départemental. Ils ont enfin développé des propositions pour un Val d’Oise pariant enfin sur la jeunesse et sur l’avenir. Entre gauche et droite les divergences sont nettes : alors, pas d’absentéisme le 22 mars.
Pour l’heure, « c’est mieux d’être (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 mars 2015
par Patrick Madelin
Des participants mobilisés aux réunions publiques des candidats EELV
Les réunions publiques des candidats EELV du canton de Pontoise, Bénédicte Ariès, Pascal Piedeleu et leurs remplaçants Isabelle Guyon et Jean Colomier, se sont tenues à la salle municipale de Chars et à la maison de quartier des Louvrais les 7 et 12 mars 2015. Les participants étaient venus avec de fortes interrogations, notamment sur la réforme de ce scrutin dont le quasi seul intérêt est, d’après la candidate Bénédicte Ariès, d’instaurer réellement la parité.
Du conseil général au conseil départemental En se présentant, les candidats ont expliqué leur engagement pour donner l’occasion aux électeurs de (...)

lire la suite de l'article
lundi 16 mars 2015
par Bénédicte ARIES
Le vert s’affiche beaucoup aux élections départementales 2015
Le vert est la couleur du printemps et de l’écologie... Par petites touches subtiles c’est un maquillage avantageux sur de nombreuses professions de foi des élections départementales.
Seul le Front national semble résister à la tentation de cette nouvelle mode. Parti de Gauche et EELV maintiennent leurs logos habituels qui intègrent le vert depuis leur fondation.
La communication socialiste verdit Le groupe des élus socialistes au conseil général actuel s’étiquette "Val d’Oise solidaire. Et son logo, s’il en a un d’habitude, fleurit en bas des tracts socialistes, en rose et vert : rose pour (...)

lire la suite de l'article