Pontoise Ensemble - Association Citoyenne
Accueil du site
Dernière mise à jour :
dimanche 29 mars 2015
Statistiques éditoriales :
459 Articles
7 Brèves et infos
21 Sites Web

     
Brèves et infos
prochain conseil municipal

le jeudi 21 mai 2015
à 20h30

 
twitter
 
Sur le Web
dimanche 29 mars 2015
UN SOIR GRIS ET PLUVIEUX À PONTOISE

Après les propos scandaleux il y a 2 mois du vice-président du FN comparant les obsèques de Charb à ceux d’un nazi, son président d’honneur a provoqué les citoyen(ne)s de Pontoise en organisant une conférence de presse et une réunion publique au Dôme, dans notre ville.

Des femmes et des hommes, à l’appel du collectif antifa 95 venant à titre personnel, ou comme membre d’ associations, de groupes, de syndicats, de partis se sont rassemblé(e)s ce soir du 24 Mars 2015 pour manifester leur indignation .

Au-delà d’une réaction anti-lepéniste primaire de gauche qui réduirait cette action à un simple réflexe, nous pouvons l’interpréter, vue la diversité des participants comme les prémices d’une véritable prise de conscience et le désir de réaffirmer les valeurs démocratiques dans notre pays. Ce n’est pas seulement un parti qui est désigné, c’est le discours xénophobe, raciste, sexiste, homophobe qui contamine la sphère politique française. Pour preuve de cette contagion : le mauvais plagiat du président de l’UMP parlant du FNPS, sa position caractérielle du « ni ni » au 2ème tour des départementales, les propos racistes d’un député UMP à l’encontre de Mme Taubira etc. Nous ne pouvons pas non plus faire abstraction des dérives vallsiennes du socialisme libéral qui cherche à faire aussi bien que la droite dans la reconduction des immigré(e)s dans leur pays d’origine.

Ce même soir, le cinéma UTOPIA à St-Ouen l’Aumône proposait un film « HOPE », histoire de 2 migrants traversant au péril de leur vie le désert du Sahara pour atteindre la terre promise : l’Europe...

Film bouleversant, suivi d’un débat animé par Amnesty International, la Cimade et une personne ayant vécu cette situation. Après l’émotion suscitée par le film, l’exposé de ce drame, les témoignages, notre protestation au discours raciste et xénophobe prend tout son sens, il réaffirme notre volonté de continuer à combattre cette idéologie immonde à laquelle aspire la droite dont seul un rideau de fumée la sépare de son extrême.

Christian ÉPIARD

 
Articles les plus récents
jeudi 26 mars 2015
Commission écran pour vidéo surveillance
Un petit retour sur une mesure polémique du Conseil Municipal ne peut que nous ragaillardir en cette fin d’hiver.
Nous souhaitons nous focaliser sur un aspect de la mise en place de la vidéosurveillance, appelée par ses aficionados vidéo-protection. Paradoxalement, cette mesure que les défenseurs des Droits de l’Homme s’accordent à reconnaître comme une attaque aux libertés individuelles, serait accompagnée d’une commission d’éthique.
Celle-ci, régie par une charte permettrait de rassurer la citoyenne et le citoyen qui s’inquiéteraient d’une atteinte à leurs libertés ou/et d’une utilisation abusive des (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 mars 2015
par Patrick Madelin
Election départementale : choisir l’avenir
Les candidats PS aux élections départementales Ayda Hadizadeh et Léo Moreau et leurs remplaçants Laure Henaux et Jean-Jacques Despretz, ont tenu une réunion publique le mercredi 18 mars dans les locaux de l’école Jean Moulin. Ils ont pointé de façon incisive l’action du conseiller général sortant et son double langage d’élu, cumulant les rôles exécutifs municipal et départemental. Ils ont enfin développé des propositions pour un Val d’Oise pariant enfin sur la jeunesse et sur l’avenir. Entre gauche et droite les divergences sont nettes : alors, pas d’absentéisme le 22 mars.
Pour l’heure, « c’est mieux d’être (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 mars 2015
par Patrick Madelin
Des participants mobilisés aux réunions publiques des candidats EELV
Les réunions publiques des candidats EELV du canton de Pontoise, Bénédicte Ariès, Pascal Piedeleu et leurs remplaçants Isabelle Guyon et Jean Colomier, se sont tenues à la salle municipale de Chars et à la maison de quartier des Louvrais les 7 et 12 mars 2015. Les participants étaient venus avec de fortes interrogations, notamment sur la réforme de ce scrutin dont le quasi seul intérêt est, d’après la candidate Bénédicte Ariès, d’instaurer réellement la parité.
Du conseil général au conseil départemental En se présentant, les candidats ont expliqué leur engagement pour donner l’occasion aux électeurs de (...)

lire la suite de l'article
lundi 16 mars 2015
par Bénédicte ARIES
Le vert s’affiche beaucoup aux élections départementales 2015
Le vert est la couleur du printemps et de l’écologie... Par petites touches subtiles c’est un maquillage avantageux sur de nombreuses professions de foi des élections départementales.
Seul le Front national semble résister à la tentation de cette nouvelle mode. Parti de Gauche et EELV maintiennent leurs logos habituels qui intègrent le vert depuis leur fondation.
La communication socialiste verdit Le groupe des élus socialistes au conseil général actuel s’étiquette "Val d’Oise solidaire. Et son logo, s’il en a un d’habitude, fleurit en bas des tracts socialistes, en rose et vert : rose pour (...)

lire la suite de l'article
samedi 14 mars 2015
par Bénédicte ARIES
Tristes anniversaires de printemps : les accidents nucléaires
C’était il y a 4 ans, Fukushima. C’était il y a 29 ans, Tchernobyl.
Partout dans le monde, ces accidents de centrales électriques nucléaires ont fait basculer le sentiment de confiance dans la sécurité des techniques et dans la compétence des autorités.
La culture de ce risque doit entrer dans nos mentalités, par le biais de l’éducation, de la télévision… au même titre que la sécurité routière. Car quelque soit le moment où la France décidera de se passer de l’électricité nucléaire, nous devrons de toutes façons vivre très longtemps avec les dangers que font courir ces multiples installations réparties (...)

lire la suite de l'article
lundi 2 mars 2015
par Dominique Damour
Y aura-t-il une femme , présidentE du Conseil Départemental en mars ?
Nous sommes appelés à participer aux élections départementales les 22 et 29 mars. La parité fait son apparition. Beaucoup de nouveautés pour cette assemblée dont la pérennité est incertaine.
Tous les citoyen(ne)s inscrits sont appelés aux urnes pour élire en binôme, une femme et un homme par canton. Pourtant le nombre de futur(e)s conseiller(e)s départementa(les)aux ne doublera pas, il restera identique à celui des anciens conseillers généraux ; en effet le re-découpage des cantons entraine des territoires plus étendus, en moindre nombre.
Une nouvelle assemblée, élue pour 6 ans, signe d’un renouveau. (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 février 2015
par Bénédicte ARIES
Le département doit nourrir autrement nos adolescents
L’approche environnementale de la restauration collective est une nécessité pas un luxe ! Les repas de midi relèvent pour beaucoup de publics des collectivités territoriales : commune pour les scolaires, département pour les collèges, région pour les lycées et universités.
A chaque scrutin, cette question doit entrer en ligne de compte.
En mars 2015 il est temps d’influer par nos votes sur les positions que prendra le département du Val d’Oise pour les cantines des collèges, sans oublier les divers établissements spécialisés qui relèvent de son autorité.
Le danger de l’exposition aux pesticides est (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 février 2015
par Bénédicte ARIES
Le scrutin majoritaire, source de la montée des extrêmes
L’analyse fine des évolutions du vote FN à Pontoise par Jacques Julbama (mise en ligne récemment) ne traite pas des sources de ce vote. Le choix des extrêmes est aussi un vote d’exaspération des Français devant l’immobilisme d’une caste d’élus, se partageant le pouvoir au gré d’un scrutin majoritaire qui favorise la dualité gauche-droite et lamine toute autre expression politique.
Scrutin uninominal et scrutin de liste
Le scrutin uninominal ne permet pas de respecter l’expression des minorités quelles qu’elles soient et focalise tout sur un duel sans nuance, droite/gauche, autrefois (...)

lire la suite de l'article