Pontoise Ensemble - Association Citoyenne
Accueil du site
Dernière mise à jour :
vendredi 19 décembre 2014
Statistiques éditoriales :
444 Articles
8 Brèves et infos
21 Sites Web

     
Brèves et infos
Sans titre
mercredi 3 septembre
 
prochain conseil municipal

le jeudi 5 février 2015
à 20h30

 
twitter
 
Sur le Web
lundi 8 décembre 2014
Réunion de quartier : une parole monopolisée

Annoncée comme devant durer 1heure et demi avec six points à l’ordre du jour, la réunion de quartier du centre ville du 27 novembre en a largement duré plus de trois, avec une prise de parole du maire de plus d’une heure...

Entassés dans une salle du conseil insuffisante, les bons élèves des premiers rangs n’ont pas pu s’esquiver discrètement comme l’ont fait les les rangs du fond, pour certains las de rester debout.

Trop de sujets à l’ordre du jour, trop de temps de parole monopolisé par le Maire, impossibilité de poser la moindre question aux directeurs de service présents : tout cela a créé la frustration de nombreux habitants pourtant venus motivés.

Fibre optique : urgence pontoisienne vraiment ?

Au vu des rares foyers abonnés (900) sur les 5 000 foyers raccordables, le sujet ne vraiment méritait pas de monopoliser le début de la réunion. N’aurait-on pu apprendre dans le journal municipal que la connexion pour les pavillons des quartiers desservis par ligne enterrée serait facturée 149 euros, mais que pour ceux dont l’électricité arrive par fil aérien et poteaux cela coûterait 299 euros. Tout Pontoise serat bouclé au printemps.

Débat avec les habitants ou propagande ?

Le maire s’est étendu un long quart d’heure sur la situation financière de la ville. Il avait dit la même chose à la réunion d’un autre quartier (cf le journal municipal de novembre, page 21). Y aurons-nous une "seconde couche" en janvier ?

Premières informations spécifiques au quartier

Un heure après le début de la réunion, l’adjointe à l’urbanisme a évoqué les projets immobiliers pour lesquels sera à chaque fois prévue une réunion dédiée pour les riverains en temps et heure : jury pour un nouveau projet sur l’ex-tribunal annexe, grosse opération pour la zone gare, friche Harengerie.

On apprend dans les quelques remarques du public que la simple rénovation de la Banque de France a engendré des dégâts dans un immeuble voisin. Voilà qui justifie largement les inquiétudes des riverains des futurs chantiers de construction. Curieusement, la reprise du fret ferroviaire est un non sujet.

Avec la très longue intervention du maire pour évoquer la question du parking de centre-ville, à envisager après le traitement prioritaire de l’îlot Lemercier (des fois qu’on y placerait un bout de parking ?) ce point de l’ordre du jour aura duré une heure.

Problèmes de propreté en vue sur le centre

Deux heures après le début de la réunion l’élu délégué avertit de la baisse de fréquence des tournées de ramassage sur toute la ville, avec une brève interruption du maire. Les échanges sont houleux : il fut impossible aux habitants de faire entendre par l’élu municipal que le manque actuel de bacs avec six passages rend impossible de supprimer impunément des collectes sans y remédier. Ce fut un beau moment de surdité, même si l’instauration d’une collecte le samedi soir s’avère positive, et qu’il ait été assuré que le contrat prévoyait de remettre une autre collecte sur le centre si indispensable.

Fin de la gratuité du parking résidentiel

Un adjoint a présenté rapidement l’instauration du nouveau macaron résident : millésimé et payant à 8 euros/mois. Il a affronté brièvement la bronca d’habitants scandalisés qui trouveraient normal pour cette somme d’avoir le droit de stationner en bas de chez eux, même en zone interdite au stationnement résidentiel.

Subtile exégèse sur la vidéo-surveillance

Trois heures après le début de la réunion un des plus jeunes conseillers faisait rapidement l’exégèse de la vidéo surveillance active ou passive et précisait qu’elle ne serait pas utilisée comme à St Ouen l’Aumône pour verbaliser les véhicules. Voilà de quoi calmer les conducteurs indélicats... Les questions portaient plutôt sur le fonctionnement de la police municipale. Le Maire reprit la parole un quart d’heure sur son budget de fonctionnement et clôtura la séance juste à temps, à 23h57. Ouf ! Les carrosses ne s’étaient pas encore transformés en citrouille.

Un programme de réunion irréaliste

Les partants de la première vague peu après 22h30 n’avaient vu aborder que deux points de l’ordre du jour. Peu d’intervenants ont su respecter le temps imparti, sauf à partir de 23h10. Pendant le brouhaha de la 2ème vague de départ, les valeureux élus à la Culture et aux Travaux ont lu à toute vitesse leur présentation de la rénovation de la façade nord de l’église St Maclou et du coût des travaux réalisés sur les vitraux. Les sujets de parking résidentiel et de vidéo-surveillance ont été traités sur le même tempo, avec quelques brefs échanges avec le public.

En dehors des motivés des associations de quartier,

nombreux sont les Pontoisiens qu’on n’y reprendra plus.

 
Articles les plus récents
vendredi 19 décembre 2014
par Bénédicte ARIES
zéro phyto c’est possible dans notre agglo !
En cette période de fêtes de fin d’année, Pontoise Ensemble formule un voeu et vous propose un abonnement gratuit pour ne pas manquer les informations écologiquement intéressantes de notre territoire.
Que Pontoise s’en inspire dès 2015 En ce mois de novembre 2014, la web tv du site du ministère de l’agriculture a mis en valeur les pratiques d’une[ commune exemplaire de notre agglomération de Cergy-Pontoise.
Si la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoire s’est déclarée "zérophyto" pour les espaces qu’elle gère ce n’est pas le cas de toutes ses communes, et encore moins celui de Pontoise. (...)

lire la suite de l'article
samedi 13 décembre 2014
par Patrick Madelin
Videosurveillance : Désintox
Le Maire s’obstine avec le projet de vidéosurveillance à Pontoise, surdimensionné, onéreux, sans pour autant que son efficacité pour la sécurité des citoyens soit prouvée. Dans le magazine municipal de décembre 2014 (page 11), il affirme : « nous avons décidé en 2009 d’entreprendre une enquête de victimation pour cerner au plus près les besoins des Pontoisiens ». La réalité est bien différente.
L’idée d’une enquête de victimation avait été émise par les élus de Pontoise Ensemble lors de la campagne électorale de 2008, et proposée dans un groupe de travail sur la sécurité à Pontoise. Au Conseil municipal du 2 (...)

lire la suite de l'article
jeudi 4 décembre 2014
par Patrick Madelin
Le train ne fait pas que siffler !
Lors de la réunion de quartier du centre ville organisée par l’équipe municipale le 27 novembre, l’aménagement de la zone gare de Pontoise sur les emprises de Réseau Ferré de France (RFF) était à l’ordre du jour. Rien n’était dit sur le projet imminent de retour du fret sur la ligne Gisors-Paris qui traverse notre ville.
La zone gare : déjà très contrainte
Déjà perturbés par les bruits générés par la circulation automobile et celle des bus, le trafic propre à l’activité de la gare et la sonorisation des quais, les habitants des logements en proximité de la voie ferrée demandent avec insistance que l’on prenne (...)

lire la suite de l'article
dimanche 30 novembre 2014
par Jean Colomier
L’agglo au rythme du développement durable
La Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise a été récompensée par deux fois pour ses actions menées en matière de développement durable. Mais elle a besoin du relais des communes qui la composent.
Ces exemples devraient être mieux repris dans notre ville !
La séance plénière du Conseil Consultatif du Développement Durable de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise (CACP) s’est tenue le jeudi 2 octobre 2014. Le compte rendu de ses travaux est disponible sur le site de la CACP.
Pontoise Ensemble a retenu pour vous :
La présentation et l’adoption d’une charte des jardins collectifs. Ces jardins (...)

lire la suite de l'article
jeudi 20 novembre 2014
par Bénédicte ARIES
QO du 6 novembre 2014 : la réforme des rythmes scolaires
QO sur l’application de la réforme des temps scolaires
La réforme des temps scolaires est appliquée depuis la rentrée.
Les temps libérés ont été répartis de façon diverses selon les écoles. Y a-t-il un premier bilan des effets de cette répartition sur la fatigue des enfants et leur aptitude au travail ?
Les activités des temps d’accueil périscolaires sont différentes selon les écoles.
Comment ont-elles été présentées ? Les enfants ont-ils réellement eu le choix dans toutes les écoles ou certains ont-ils été dirigés sur des activités moins demandées ?
Quelles ont été les difficultés rencontrées ?
Quel (...)

lire la suite de l'article
lundi 17 novembre 2014
par Bénédicte ARIES
Quel bilan éducatif après un premier demi-trimestre d’application de la réforme des rythmes scolaires ??
Dans une question orale au conseil municipal du 6 novembre 2014, Bénédicte Ariès demandait un point sur l’application à Pontoise de la réforme des rythmes scolaires.
Un bilan complexe à construire Selon l’adjointe aux affaires scolaires « en accord avec l’Inspecteur académique, un bilan d’étape est en cours. »
Les temps libérés ont été répartis de façon très diverses selon les écoles et un bilan fouillé des effets de chaque répartition sur la fatigue des enfants et leur aptitude aux apprentissages par groupe scolaire et par type de répartition sera particulièrement intéressant à analyser.
Nous rappelons (...)

lire la suite de l'article
lundi 17 novembre 2014
par Patrick Madelin
Les débats du Conseil accessibles sur la site de la ville !
Un règlement intérieur voté à l’unanimité Le nouveau Règlement Intérieur du Conseil municipal, adopté le 25 septembre dernier, prévoit dans son article 22 que « le procès-verbal des séances du Conseil [soit] publié intégralement sur le site Internet de la ville sous huitaine après son approbation ».
Cette nouveauté a été introduite à la demande des élus minoritaires. La minorité avait dû insister lors du mandat précédent pour qu’il y ait un vrai compte-rendu incluant les débats mais n’avait pas pu dans les trois mois de travail sur le règlement intérieur obtenir sa publication.
L’ignorance n’incite pas à la (...)

lire la suite de l'article
mardi 11 novembre 2014
par Bénédicte ARIES
La CACP à la une du Conseil municipal du 6 novembre 2014
Outre le rituel compte rendu informatif des activités passées de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise (CACP), le débat fut animé sur l’obligatoire "avis de la commune sur le projet de schéma régional de coopération intercommunal (SRCI)" que proposent les préfets. La signature de marché sur appel d’offre d’une collecte des déchets gérés séparément par les communes - alors que leur traitement est intégralement délégué à l’agglomération - a aussi été discutée.
L’activité 2013 de la CACP Il s’agit d’un rapport dont le conseil municipal doit prendre acte qu’il lui a été présenté. Or la note de (...)

lire la suite de l'article