Pontoise Ensemble - Association Citoyenne
Accueil du site
Dernière mise à jour :
jeudi 24 juillet 2014
Statistiques éditoriales :
423 Articles
6 Brèves et infos
21 Sites Web

     
Annonces et Appels
Economie sociale et solidaire : gratiferia à Courdimanche le 28 juin

Gratiferia ?

Pas d’économie sur la gratuité ! C’est le slogan de ces journées qui permettent de rencontrer des acteurs et des actions de l’économie sociale et solidaire qui de plus en plus travaillent en réseau sur notre agglomération.

Autour d’une "non-brocante" où tout sera à donner ou à prendre (pas plus de trois objets par personne), et d’un repas partagé (chacun apporte non pas son casse-croute mais un plat ou une boisson à partager), il sera possible de faire vérifier l’état de ses objets présumés en panne avec le Repair café (pour les donner ou les remporter), et de rencontrer des membres de divers réseaux : échanges de savoir, jardin d’application de permaculture, projet d’habitat participatif, bac d’incroyables comestibles et autres initiatives sociales et solidaires...

Divers groupes musicaux ont décidé de participer à l’animation musicale de cette feria du gratis.

MELC de Courdimanche ?

La Maison de l’Education, des Loisirs et de la Culture de Courdimanche est un équipement inauguré le 8 mars dernier près de l’école et du centre commercial de La Louvière. (59 boulevard des chasseurs)

Bâtiment de toute dernière génération, inauguré le 8 mars dernier, il est accessible par un circuit piétonnier de la gare de Cergy le Haut.

Samedi 28 juin 2014 de 10H00 à 17H00

 
Brèves et infos
prochain conseil municipal

le jeudi 25 septembre 2014
à 20h30

 
twitter
 
Sur le Web
lundi 30 juin 2014
Le conseil du 26 juin 2014

Le conseil du 26 juin a vu débattre des questions de bibliothèque municipale, de groupement de commande pour la vidéo-surveillance, de ferme pédagogique, de bourses communales, du prix moyen de l’écolier pontoisien pour la Ville, ainsi que de la règle de participation de la ville aux frais engagés pour chaque enfant.

Enfin, après les comptes administratifs de mai, juin était le moment des budgets supplémentaires pour lesquelles les élus minoritaires ont marqué leur exclusion de fait de la gestion municipale par l’abstention ou le vote contre.

Appel d’offres, cahier des charges

et services d’un commerce local

Au sujet de l’achat de livres par la Ville, Solveig Hurard et Bénédicte Ariès ont manifesté leur désaccord sur le refus de la proposition de la librairie locale au profit d’un très gros vendeur de livres, réservé aux professionnels, installé à Ivry sur Seine. A continuer dans ce sens, toujours dans le strict respect du code des marchés publics, la ville de Pontoise passera un jour par Amazon pour acheter ses livres…

Malgré la division de ce "gros" marché d’achat de livres en lots théoriquement accessibles aux petits commerces, il reste une faille dans la rédaction du cahier des charges de l’appel d’offre. Même si celui-ci indique 40 % de pondération positive pour les « propositions d’animations liées aux activités de la bibliothèque », il ne sait manifestement pas tenir assez compte de l’implication et du rôle local de l’interlocuteur. Or ce sont les vrais libraires, ceux au contact avec les lecteurs, qui sentent les courants et signalent et promeuvent les ouvrages de qualité. Tous les bibliothécaires ont besoin de cette expériences des libraires de terrain.

La bibliothèque municipale, hors-sujet culturel ?

Bénédicte Ariès a regretté que les questions concernant la bibliothèque municipale ne soient traitées qu’au titre des affaires générales sous un angle qui semble purement financier, n’impliquant jamais la commission culture. Une bibliothèque de ville doit se penser aussi au nom d’une politique culturelle. Avec la baisse continue des budgets d’acquisitions (même si certains produits comme les dvd connaissent une réelle baisse de prix) est-il même sûr que l’entretien du fond soit suffisant ? Elle a dénoncé le risque d’un dépérissement (invisible dans la masse des services généraux) d’un service culturel important pour la population pontoisienne, et a demandé en conclusion que la commission culture soit consultée pour les questions qui concernent la bibliothèque.

La ferme pédagogique et les groupes scolaires

L’augmentation de la subvention proposée au vote de ce conseil était justifiée par l’augmentation imprévue des groupes de visiteurs de Pontoise. Or cette collection d’animaux installée aux frais de la Ville (300 000 euros) reçoit déjà une subvention de fonctionnement (60 000 euros) pour un ouverture au public le week-end et l’accueil de 130 groupes pontoisiens. Rappelant entre autres arguments qu’au départ cette entreprise sous label associatif devait autofinancer ses activités, les membres du groupe Pontoise pour tous se sont abstenus.

Mieux faire connaître les bourses communales

Devant l’augmentation du nombre de bénéficiaires, passées de 14 à 71 élèves, François Ernst s’est étonné d’un si petit nombre de bénéficiaires -sur les 3 000 adolescents de Pontoise où 50% des foyers ont des revenus si minces qu’ils ne paient pas d’impot direct.

A la question de Corinne Brami sur la connaissance des filières suivies par ces boursiers, Anne Fromenteil n’a su que répondre que c’était pour les collégiens et lycéens. Or tous les parents concernés le savent, l’enseignement professionnel demande souvent un investissement en matériel. Il est parfois tel que certains doivent se résigner à opter pour une filière générale ou technologique moins exigeante financièrement. Philippe Rouden a demandé à réfléchir aussi à une aide aux familles qui ne soint pas déjà boursières du conseil général. Cela pourrait passer selon Mme Fromenteil par le Centre communal d’action sociale mais le Maire rappelait qu’il ne fallait pas "ouvrir tous les guichets", compte tenu de la baisse aggravée des dotations financières de l’Etat.

Le règlement intérieur des services périscolaires

Ce règlement devient unique pour les cantines, garderies et nouvelles activités périscolaire. Il laisse cependant quelques points dans le flou, notamment sur l’heure de déjeuner des enfants devant être convoyés vers un centre de loisir extérieur à leur groupe scolaire le mercredi.

Autres sujets débattus

L’ensemble des élus de gauche, qui maintient au fil des votes son opposition à la coûteuse et peu efficace vidéo-surveillance, a appris que les frais engagés par la Ville pour chacun de ses écoliers se montaient à 152 euros. Il a regretté que cette somme soit dûe quelle que soit l’école choisie par leurs parents (publique, privée, pontoisienne ou non).

 
Articles les plus récents
jeudi 24 juillet 2014
par Bénédicte ARIES
Le déploiement de la fibre optique à Pontoise
La fibre optique devrait être déployée sur toute la ville à la fin de l’année 2014. Puisqu’il n’est guère possible d’avoir des informations fiables auprès de l’opérateur Orange chargé de cette installation sur le territoire de l’agglomération, François Ernst a posé une question orale sur ce sujet au conseil municipal du 26 juin. Le 1er adjoint a fait une réponse circonstanciée, évoquant la publication d’informations complètes pour le magazine municipal d’octobre prochain.
Le texte de la question orale Disponible sur le site en suivant ce lien.
Les informations disponibles fin juin Gérard Seimbille (...)

lire la suite de l'article
samedi 12 juillet 2014
par Bénédicte ARIES
La vie scolaire à la rentrée 2014
Devant le manque d’information sur l’organisation des nouveaux rythmes scolaires, les élus minoritaires ont à nouveau déposé une question orale au conseil du 26 juin 2014. C’est qu’au même conseil il était demandé de voter sans autre détail sur ces temps périscolaires un nouveau règlement intérieur et le montant des indemnités des enseignants.
Les réponses sur les intervenants et le dispositif d’évaluation ont été un peu plus précises que ce qu’on peut lire sur le site de la ville.
Anne Fromenteil, adjointe à la vie scolaire, a évoqué la toute récente première réunion pour l’année 2014-2015 du Plan (...)

lire la suite de l'article
vendredi 27 juin 2014
par Patrick Madelin
Question sur la mise en place des nouveaux rythmes scolaires (CM du 26 juin 2014)
Question sur les Temps d’Animation Périscolaires et l’évaluation des effets des nouveaux rythmes scolaires
Posée au nom du Groupe Pontoise pour tous par Bénédicte Ariès
La rentrée 2014 se prépare avec une nouvelle organisation de la semaine scolaire.
Le choix des conseils d’école a été varié puisque, malgré le travail de concertation inter-école qui avait abouti à un premier projet négocié entre les groupes scolaires et accepté par l’Inspection académique, huit écoles ont accepté en dernière instance de caler les TAP sur le seul vendredi après-midi en maternelle ou en primaire.
Est-il prévu après une (...)

lire la suite de l'article
vendredi 27 juin 2014
par Patrick Madelin
Question sur la fibre optique à Pontoise (CM du 26 juin 2014)
Question posée au nom du Groupe Pontoise pour tous par François Ernst
Sur le site Internet de la ville on trouve un article sur la fibre optique à Pontoise. Il est ainsi mentionné : « La révolution de la fibre optique » est en marche. Ce nouveau réseau de télécommunications FTTH (Fiber To The Home), qui garantit un débit jusqu’à 50 fois supérieur à celui disponible aujourd’hui en ville, est déjà accessible par un certain nombre de foyers pontoisiens. Fin 2014, l’opérateur Orange aura achevé les travaux d’installation de la fibre via des réseaux souterrains.
Cela étant, lorsque les Pontoisiens essaient de (...)

lire la suite de l'article
lundi 16 juin 2014
par Patrick Madelin
Elections européennes 2014 : les résultats par bureaux
Il est assez difficile d’accéder au détail des résultats des élections européennes à Pontoise.
Sans reprendre le détail du résultat des 31 listes, nous avons réalisé un tableau des vingt premiers sur les 21 bureaux.

lire la suite de l'article
dimanche 15 juin 2014
par Bénédicte ARIES
Economie sociale et solidaire : appel de fonds pour une entreprise délicieusement utile
Le restaurant traiteur d’insertion Planète Sésame Metisse de Saint Ouen l’Aumone fait appel au financement solidaire pour continuer son activité et élargir son activité à la restauration de rue. Une belle occasion de mettre en pratique son envie d’encourager activement les initiatives locales...
Planète Sésame Métisse ??? C’est le nom d’une entreprise d’insertion. Traiteur de sept salariés , elle accueille surtout (mais pas seulement) des femmes intéressées par les métiers de la restauration pendant 6 mois à 2 ans. Pendant cette période, ces salariés reprennent confiance, se forment, recherchent du (...)

lire la suite de l'article
mercredi 4 juin 2014
par Albert Noumowé
Réponse du Maire à la question orale sur le projet d’intensification du fret.
Cette question a été posée par Albert Noumowé au nom du groupe Pontoise pour Tous lors du Conseil municipal du 22 mai 2014

lire la suite de l'article