Bilan de mi-mandat : une minorité qui reste mobilisée

mardi 1er février 2011
par   Pontoise Ensemble
popularité : 50%

Pour une vraie transparence des éléments de décision avant d’avoir à voter

Pour une politique équitable à l’égard des lycéens pontoisiens boursiers des filières professionnelles et technologiques

Exigence de communication des documents de travail

L’étude d’un projet de Plan local d’urbanisme de plus de 600 pages sur lequel les élus étaient amenés à se prononcer n’a été disponible qu’une dizaine de jours, aux heures d’ouverture des services, avant un conseil où cette question était à l’ordre du jour.

Il s’agissait purement et simplement de demander à l’opposition de voter une décision sans que l’ensemble des éléments d’information leur soit rendu disponibles et raisonnablement étudiés. L’argument était que le projet ne pouvait être rendu public avant qu’il soit voté.

Le rôle de tous les élus, au delà du petit groupe décisionnaire de la majorité, nécessite selon nous de se voir communiquer l’ensemble des éléments avant toute décision. Dans ce cas précis, plusieurs années de l’aménagement de la ville et des évolutions irréversibles étaient pourtant en jeu.

L’accès aux multiples études qui permettent de faire des choix d’avenir ne nous est pas encore ouvert, bien qu’il faille voter leur financement en Conseil. Ainsi, nous n’avons jamais obtenu les détails des différents scénarios de construction d’un nouveau parking en centre ville. Il a fallu que des riverains s’émeuvent d’un projet sous la place Saint-Louis, et que l’opposition relaie cette inquiétude pour que le projet soit réenvisagé.

Ainsi, sans aucune consultation de la commission d’urbanisme, un autre projet de parking de centre-ville apparaît subitement, annoncé en public lors d’une cérémonie de vœux, à l’emplacement de l’ilot Lemercier.

Selon notre point de vue, le projet de parking aurait dû être l’occasion d’une concertation et d’un échange d’idées avec la population . Il ne s’agissait pas seulement alors de tenir un bureau des récriminations mais de partager les analyses, d’ébaucher - en profitant de l’expertise d’usagers des habitants - une révision du plan de circulation, d’accorder enfin une plus large places aux transports en commun, à l’autopartage, aux cycles, aux plates formes de livraison, d’entamer la nécessaire inversion des priorités entre voitures, cyclistes et piétons, d’étudier la création de larges zones de partage de la voirie...

Bonification de certaines bourses d’études municipales

Chaque année des bourses d’études sont attribuées à des lycéens de la Ville en complément de celle du département. A la différence d’autres collectivités, Pontoise ne prend pas en compte dans ses calculs les surcoûts liés à l’enseignement technologique (frais d’équipement et frais de déplacement).

Bien que cette proposition de notre Groupe ait été jugée intéressante devant le Conseil en 2009, puis en 2010, elle ne se retrouve toujours pas dans les décisions prises.


Commentaires  Forum fermé

Brèves

6 octobre 2017 - Politique. Le dispositif « Voisins vigilants » a fait débat à Pontoise

Les "voisins vigilants" ont monopolisé les débats au cours du dernier conseil municipal. Vous (...)

12 décembre 2016 -  Prochain Conseil municipal le jeudi 26 Janvier 2017

Le prochain conseil municipal aura lieu le jeudi 26 Janvier 2017 à 20h30 à l’Hôtel de (...)