Compte rendu de l’Assemblée Générale de Pontoise Ensemble du 13 Octobre 2022

mardi 22 novembre 2022
par  Gérard Bommenel
popularité : 4%

L’association Pontoise Ensemble a tenu son Assemblée Générale le 13 Octobre à l’Espace Cordeliers de Pontoise. Cette réunion ouverte aux militants et à tous les citoyens a permis de faire le point sur les actions de l’année écoulée et de débattre des futures actions .

Rapport Moral

Le rapport moral préparé par le Conseil d’Administration est lu par la Présidente, Bénédicte Ariès.

Fidèles à ses engagements depuis 2008, L’association Pontoise Ensemble a poursuivi en 2022 la promotion des valeurs de solidarité, d’écologie et de démocratie.
Analystes de l’actualité politique locale, nous avons rendu un compte critique de chaque conseil municipal et apporté notre soutien aux élus du groupe municipal Pontoise Ecologique et Solidaire en relayant de leurs interventions et prises de position en conseil municipal.

Promoteurs de l’union des gauches, nous avons organisé une réunion publique autour de la candidate de la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale (NUPES) Leila Ivorra aux élections législatives. Dans l’hypothèse d’une dissolution de l’Assemblée nationale, il serait bon de rester attentif aux prises de positions de la députée Emilie Chandler qui a remporté la bataille sur la concurrente Nupes grâce uniquement aux électeurs des communes du Vexin.

Force de proposition d’actions citoyennes pour la ville, nous avons tenu deux réunions publiques à la maison de quartier pour sensibiliser les habitants de Marcouville aux nouvelles possibilités que l’opération de l’Agence nationale de renouvellement urbain pouvait apporter à leur cadre de vie.

Actifs pour la transition écologique dans la ville et dans l’agglomération, nous avons obtenu de deux des trois copropriétés d’habitants des Hauts de Marcouville l’autorisation d’étudier concrètement le potentiel photovoltaïque de leurs toitures
Convaincus que les énergies renouvelables doivent se développer et que la Ville doit montrer l’exemple en équipant les toits de ses bâtiments publics, nous incitons la Ville avec la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) O watt citoyen à programmer des installations productrices d’électricité sur les toits de deux de ses écoles : les groupes scolaires Jean Moulin, près de l’hôpital, et Paul Cézanne, aux Cordeliers.
Conscients de l’importance des documents d’urbanisme, en cette année de concertation préalable à la rédaction d’un nouveau plan local d’urbanisme (PLU) nous avons participé à plusieurs réunions thématiques. Nous devons maintenant y apporter des propositions concrètes pour chaque secteur.

Notre principal moyen d’expression est le site Pontoisensemble. Il est bien répertorié et dont j’ai eu la surprise cet été de voir remonter en 2e position un papier de 2014 sur les moyens pour une ville de lutter contre la canicule. Moins réactif que les réseaux sociaux nouveaux sa profondeur de champ permet d’apporter aux néo-pontoisiens un regard critique sur l’action municipale et d’affirmer l’existence constante d’une alternative à la pensée conservatrice de l’équipe aux manettes.

Le site www.pontoisensemble.asso.fr envoie sa lettre d’information mensuelle à plus de 200 abonnés, sur tous les sujets qui demandent échanges d’information et vigilance dans les décisions prises. Mais de fait notre association est composée de bénévoles actifs dans d’autres associations et actions, tant au niveau social que culturel, actions dont notre site ne rend pas assez compte.
Qu’écrire en effet de la tenue d’un stand sur les plantes médicinales du quotidien lors du week-end du développement durable de la Maison de quartier des Louvrais, du soutien à une habitante pour obtenir l’autorisation d’un jardin partagé sur un petit terrain délaissé de la Ville, de l’intervention pour suspendre les élagages en période de canicule, des démarches d’Allez-y-à-vélo pour faciliter les circulations douces, de la coordination des actions de soutien aux réfugiés ukrainiens, de l’organisation bénévole d’un accueil enfants-parents dans l’espace social des Cordeliers ?

Nous avons participé pour la 14e année consécutive au Forum des associations, organisé par la Ville de Pontoise au complexe sportif Nelson Mandela, La baisse de fréquentation de l’an dernier s’est confirmée mais l’espace moins bruyant facilitait les conversations. Lieu de rencontre, de bénévoles multi-associatifs le stand PE a été l’occasion d’échanger avec de nouveaux visiteurs, dont certains se sont inscrits pour recevoir la lettre d’information mensuelle. Le stand accueillait également un rappel des actions de défense des services publics délégués de l’association Alerte Générale sur l’Eau (Agleau), qui est en bonne voie d’obtenir une reprise en régie publique de l’eau potable après avoir obtenu celle de l’assainissement des eaux usées.

Pour l’exercice à venir, outre la vigilance sur l’actualité politique locale, sur l’opération de renouvellement urbain de Marcouville et la poursuite des actions de développement des Energies renouvelables, dans l’attente de vos propositions d’actions, le Conseil d’administration propose déjà d’élaborer rapidement une proposition PLU de Pontoise Ensemble pour chaque secteur de la ville et d’impliquer Pontoise Ensemble dans le dossier de la fermeture du centre aéré des beurriers dit le centre Normandie.

Débat sur les propositions d’actions 2022-23.

Il permet de préciser et compléter le programme d’actions envisagées dans le rapport moral.

- axer la contribution PLU de Pontoise Ensemble sur les trames vertes et bleues dont plusieurs nous semblent avoir été oubliées car du domaine privé,
- enquêter sur le centre aéré le Normandie : statut foncier (domaine public ou domaine privé de la commune ?), historique, recueil des souvenirs d’enfants qui y ont passé leurs vacances … ( éventuellement faire un appel dans le journal ).
- réactiver le dossier santé : il s’agirait non seulement d’accompagner les initiatives du collectif pour un centre pluridisciplinaire de santé intercommunal de santé, mais aussi de prendre un angle citoyen « d’empouvoirement » pour arriver à ce que les personnes ne soient plus enfermées dans leurs besoins de soins et leur demande d’information et d’accompagnement et puissent devenir un peu plus acteurs de leur santé.
Il pourrait s’agir de susciter l’émergence de groupes -même petits- de personnes souffrant de même pathologie type diabète ou problèmes respiratoires pour commencer et leurs demandes pour mieux vivre ces affections de longue durée (ALD). Cela pourrait être des demandes de se rencontrer (notre statut d’association permet de réserver des salles) ou d’être informé (possibilité de réseauter pour organiser une conférence ou un ciné –débat)
- rester en veille sur le thème du harcèlement scolaire  : à Chabanne et Simone Veil, il y a eu des évolutions , mais cela reste un sujet important.
- pour les violences domestiques il serait bon d’aller au-delà de l’utile affichage régulier de PAGV : * se rendre aux audiences rapides qui se déroulent au Tribunal de Pontoise le vendredi matin, car ce sont des comparutions presque immédiates, (c’est pratiquement le seul en Ile-de-France qui les fasse).et faire un papier avant fin novembre (journée mondiale de lutte contre ces violences).
Cela nous donnera des arguments pour interpeler la Ville qui est concernée car cela fait partie de l’ordre public, le maire étant le premier officier de police de sa commune. Les violences intra-familiales sont des atteintes à l’ordre public, et la mairie doit s’en occuper. Il faut une volonté politique qui n’existe pas en France. Cela pourra appuyer les positions de gauche dans les débats du conseil municipal sur le rapport annuel des actions pour Egalité Hommes/Femmes.

Ce rapport de nos activités 21-22 et le programme d’actions 2022-2023 enrichi par le débat qui a suivi ont été approuvés à l’unanimité des adhérents présents et représentés.

Rapport financier de l’exercice 2021-2022 et Bilan financier de juin 2021 à fin mai 2021 – 2022

Le rapport financier précédemment envoyé par mail aux adhérents a été présenté par Jean Colomier Trésorier de l’association. Il est légèrement bénéficiaire car les dépenses sont minimalistes.

Le Trésorier conclue que bien qu’à l’équilibre, cette situation prouve que nous manquons d’adhésions, même si elles sont essentiellement de soutien. Il semble pertinent d’inviter à une campagne relationnelle de chacun pour réactiver les adhésions.

Le rapport financier est approuvé à l’unanimité des présents et représentés avec rappel de la nécessité de réussir une campagne d’adhésion efficace.

Renouvellement du Conseil d’Administration

Seule Tatiana Grundler a fait part de son indisponibilité par manque de temps.

Les six autres membres se représentant, ils sont élus à l’unanimité.

Dans la foulée de cette assemblé générale ordinaire, le Conseil d’administration de Pontoise Ensemble recompose son Bureau à l’identique avec :

Bénédicte Ariès, Présidente
Patrick Madelin, vice-Président
Jean Colomier, Trésorier
Gérard Bommenel, Secrétaire
Gisèle Baron, Secrétaire adjointe
Florence Chambon.


Documents joints

Word - 28.2 ko
Word - 28.2 ko
PDF - 249.9 ko
PDF - 249.9 ko

Commentaires