Les difficultés relatives aux activités périscolaires en question au conseil municipal du 5 Octobre

lundi 13 novembre 2023
par   Pontoise Ensemble
popularité : 15%

Au nom du groupe minoritaire Pontoise Ecologique et Solidaire Sandra Nguyen a interrogé Mme la Maire sur les difficultés subies par les familles pontoisiennes inscrivant leurs enfants aux activités périscolaires. Les conséquences fâcheuses suites aux nouvelles règles d’inscription aux activités, à la cantine et le manque de place dans les centres de loisir étaient soulignées.

La question Orale

PDF - 54.5 ko
Texte intégral de la question orale

Mme Nguyen critiquait tout d’abord la complexité des nouvelles procédures d’inscription aux activité périscolaires : le manque d’ergonomie de cette nouvelle application et de la lourdeur des procédures de validation des dossiers du portail internet qui imposent de saisir des éléments déjà connus de longue date par la mairie. Elle regrettait l’allongement des délais de réservation et d’annulation : ils compliquent sérieusement la tâche des parents avec des plannings professionnels changeants. De même la mise en place d’un jour de carence pénalise toute absence. Elle rappelait que le groupe PES s’était opposé à ce nouveau règlement au mois de mai et avait demandé qu’en cas d’absence des enseignants, les prestations périscolaires soient déduites si les parents acceptaient de garder leur enfant afin qu’ils ne se voient pas facturer un repas non consommé.

Elle pointait qu’il ne semblait ne plus y avoir de places pour l’accueil en centre de loisirs aux vacances de la Toussaint, 5 jours avant la date de clôture des inscriptions.

Elle rappelait l’envoi à la municipalité d’une pétition signée par près de 600 parents d’élèves qui se plaignaient de ces perturbations. Les réponses qui leur avaient été faites lors d’une réunion en mairie avec l’adjointe en charge de l’éducation le 19 septembre ressemblaient fort à une fin de non-recevoir : pas de réduction du délai de réservation de cantine ni de l’accueil du soir, pas d’annulation de facturation du repas quand les enfants étaient gardés pour absence d’enseignant, pas de suppression du jour de carence en centre de loisirs…

En conclusion elle demandait comment la municipalité comptait répondre aux parents, concernant le nouveau règlement périscolaire, le portail « famille » sur le site internet de la ville et les places en centre de loisirs pour les prochaines vacances scolaires.
JPEG - 63.5 ko

La réponse de Mme la Maire

Sur les délais de réservation (fixés à 8 jours) Mme la Maire se retranchait sur les changements initiés dans d’autres mairies de l’agglomération comme Cergy et Jouy le Moutier qui imposent 2 semaines. En ce qui concerne les cantines elle mettait en avant l’important gaspillage alimentaire qu’elle évaluait à 30 000 repas sur l’année 2022 sans que l’on sache cependant quelles étaient les causes réelles de ce dernier. Il conviendra donc de s’interroger en 2024 pour savoir si les gains escomptés ont été obtenus.
Pour ce qui concernait le portail famille elle avouait en creux que celui-ci avait plus été choisi pour ses fonctions « back office » dont « les services de la ville étaient totalement satisfaits », reconnaissait que c’était moins le cas côté utilisateur et que son ergonomie devait encore être améliorée. Elle annonçait que des discussions étaient déjà en cours avec le prestataire en utilisant les remontées faites par les familles. Pour justifier la lourdeur des dossiers demandés elle mettait en avant le bon calcul des tarifs grâce à un quotient familial obligatoire et la fraude de certaines familles qui n’étaient plus pontoisiennes mais continuaient de bénéficier des tarifs pontoisiens. Mauvaise nouvelle pour les familles pontoisiennes elle annonçait que cette lourdeur se reproduirait tous les ans car « si vous êtes pontoisiens en 2023 vous pouvez ne plus l’être en 2024 ».

Pour justifier les contraintes de réservation/annulation des activités et le jour de carence elle avançait un taux de 20% de non présentation qui complexifiait leur organisation.

Répondant aux difficultés d’inscription aux centres de loisir pour les vacances de la Toussaint elle communiquait que globalement le nombre de places était identique à celui des années passées de même que le nombre d’inscriptions et que l’un des deux centres n’était pas complet 5 jours avant la fin des réservations. Le problème viendrait donc des familles qui n’acceptaient pas le centre qui leur était proposé.

En conclusion selon madame la maire les familles devaient donc se satisfaire de la bonne optimisation des services de la municipalité et en accepter les contraintes. Pontoise Ensemble regrette que malgré l’augmentation de la population scolaire pontoisienne la réouverture du centre de loisir Normandie ne soit pas envisagée. Cet équipement en bordure du PNR qui permettaient aux enfants ne partant pas de quitter leur cour d’école et de changer de cadre de vie se dégrade lentement en attendant que la municipalité lui trouve une autre destination.

Pour en savoir plus :

Lire notre article : Fin du centre de loisirs Normandie et de son ambition éducative

Vidéo du conseil municipal du 5 Octobre

La question diverse commence à 2h54 après le début de la vidéo


Commentaires

Brèves

6 octobre 2017 - Politique. Le dispositif « Voisins vigilants » a fait débat à Pontoise

Les "voisins vigilants" ont monopolisé les débats au cours du dernier conseil municipal. Vous (...)

12 décembre 2016 -  Prochain Conseil municipal le jeudi 26 Janvier 2017

Le prochain conseil municipal aura lieu le jeudi 26 Janvier 2017 à 20h30 à l’Hôtel de (...)