UN PROJET D’AVENIR POUR LES TERRES DU TRIANGLE DE GONESSE

mercredi 28 mars 2018
par  Dominique Damour
popularité : 31%

Le Comité Terres de Gonesse de Pontoise-Cergy vous invite à la présentation du projet CARMA (Coopération pour une Ambition Rurale Métropolitaine d’Avenir) , projet alternatif à celui d’Europacity qui serait destructeur de terres, projet d’un autre temps.
RV LE JEUDI 5 AVRIL à 20 h à PONTOISE
Restaurant Les Quais 8 rue de l’Hôtel Dieu

Pourquoi cette invitation ?
Pour faire connaitre un projet respectueux du climat, des terres et des citoyens.

L’annulation de mars 2018 par le tribunal administratif de Cergy Pontoise de l’arrêté du préfet du Val d’Oise du 21 septembre 2016 autorisant la création de la ZAC du Triangle de Gonesse est une belle victoire.
Elle arrive après l’avis défavorable que le commissaire enquêteur a rendu en août 2017, concernant l’enquête publique sur la révision du Plan Local d’Urbanisme de Gonesse dont l’objet principal était l’urbanisation du Triangle de Gonesse. Avis dont le conseil municipal n’a pas tenu compte en septembre 2017.
Europacity a besoin d’une gare sur la ligne 17 du Grand Paris pour exploiter son projet de centre commercial titanesque, Le report de cette ligne à 2027 pour la première partie et à 2030 pour le tronçon qui relierait le triangle à l’aéroport de Roissy n’est pas un détail pour un projet à visée internationale.

Mais tant que les promoteurs de cette urbanisation des meilleures terres agricoles à quelques kilomètres de Paris n’abandonneront pas la partie, il faudra faire connaitre notre opposition, car cela ne concerne pas une commune val d’oisienne, mais nous tous. Tous les habitants de l’Ile de France en subiront les conséquences environnementales et financières.

Nous avons besoin des ces terres, trésor de l’Ile de France pour vivre, respirer, nous nourrir.
Le projet CARMA n’est pas un contre-projet, il est radicalement différent, en permettant la sauvegarde des terres agricoles, il se met au service des habitants, de leur cadre de vie et du climat.
Ce projet propose une mise en valeur des 670 hectares de ce territoire en luttant contre le réchauffement climatique (maraichage, agro-foresterie …), en développant des énergies renouvelables, en créant un centre de recherche et de formation sur l’agriculture urbaine et péri-urbaine…

C’est ce projet d’avenir qui sera présenté le jeudi 5 avril 2018.

Plus d’infos : http://nonaeuropacity.com


Commentaires

Brèves

1er décembre 2016 - Réunion publique le 14/12/2016 : aménagement du stationnement rue Pierre Butin

La mise en place d’un radar a démontré en 2014 que la limitation de vitesse à 30 km/h sur la rue (...)