CM du 4 juillet 2013 : règlements de comptes ?

mercredi 31 juillet 2013
par   Pontoise Ensemble
popularité : 74%

Le Maire a souhaité se présenter en champion, défenseur des intérêts des Pontoisiens, dans l’aménagement de la ZAC Bossut, qui avec ses 17 hectares serait « parmi les plus grandes de France ». Dans une violente bronca lors du Conseil, il affirme que le Président de la Communauté d’agglomération ne respecte pas ses engagements et élude toute occasion de discussion. Il critique également les propos tenus dans la tribune de Corinne Brami et de Christian Mongondry de juillet-août dans le magazine municipal qualifiant l’opération Banque de France « d’opaque mais juteuse ».

Bossut, pierre d’achoppement entre Pontoise et l’Agglo

Les relations entre le Maire de Pontoise et le Président de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise sont exécrables. A force, cela prend parfois des tournures de guerre picrocholine. On le savait, à force de s’entendre dire à chaque fois qu’un sujet pontoisien concerne aussi une gestion communautaire car on nous répond toujours que nous devrions intervenir directement auprès de l’agglo pour trouver des réponses aux questions que nous nous posons.

Sur Bossut, après avoir co-signé pour obtenir le label Nouveaux Quartiers Urbains (qui permet d’importantes subventions mais apporte de fortes contraintes de densification urbaine) le maire s’est lancé dans une diatribe sans précédent, menaçant de donner un coup d’arrêt aux nouvelles constructions. Après la construction du Groupe Scolaire Gustave Loiseau, le permis accordé aux logements de gendarmes et à un lot de logements locatifs sociaux, il est projeté une résidence d’étudiants et un programme de logements d’accession à propriété,

Au-delà de l’équilibre financier, c’est la densification et les choix d’architecture qui poseraient problème à la Ville. C’est aussi le devenir du Hall St-Martin. Le Maire parle de "manque de vision d’ensemble" et il « perd le contact » avec son interlocuteur. C’est bien tard ! Nous nous étions déjà inquiétés en son temps du devenir de la zone Bossut, et avec raison : le risque est réel d’aboutir à un quartier dortoir déconnecté des centres, celui de la ville comme celui de l’agglomération.
Quelques mois avant la campagne des élections municipales de mars 2014, serions nous entré dans une phase de parade guerrière ?

Le feuilleton de la Banque de France

M. Houillon a décidé une suspension de séance du Conseil pour entendre les explications du Directeur de Malesherbes Investissement, co-promoteur avec Privilège Investissement de la transformation de l’immeuble de la Banque de France, place du Grand Martroy, en un programme d’habitations. Celui-ci a précisé que si à l’origine l’immeuble avait été acheté à la ville pour un montant de 2,1M€, il n’avait jamais fait l’objet de revente depuis, mais plutôt de réinvestissements pour travaux. Selon ses dires, les appartements devraient être livrés en juin 2014, au coût de 4500€ le m².

Moins de lux(e) dans l’éclairage public

Les obligations légales évoluent dans le bon sens puisque lundi dernier, en application d’un arrêté du 25 janvier 2013 relatif à l’éclairage nocturne des bâtiments non résidentiels, l’extinction des éclairages des façades se fera désormais au plus tard à 1h du matin. La Ville a conservé la responsabilité des éclairages de ses monuments publics que sont les églises, la mairie et les remparts.

Nous avions déjà demandé lors de la réfection des trois places du centre ville que l’éclairage des voiries soit au moins diminué en fin de nuit, arguant des questions d’économie d’énergie, de santé et de protection de la faune et de la flore. L’éclairage des voiries relevant maintenant d’une compétence communautaire, le Maire s’est engagé à en faire la demande à la Communauté d’agglomération. Il n’est pas indispensable de pouvoir lire un journal toute la nuit dans nos rues !

Réseaux d’assainissement rue St-Martin

Le SIARP et la Ville de Pontoise se coordonnent pour partager les frais de réfection de la chaussée après les remplacements des tuyaux anciens et défectueux. C’est une grande classique des travaux de voirie municipale. Pourtant, si l’on prend l’exemple des travaux récemment menés rue de la Bretonnerie, nous déplorons le refus de penser en même temps à l’amélioration des trottoirs. Ceux qui sont trop étroits pour les piétons ou avec de multiples dévers, ce qui les rend impraticables pour beaucoup de nos concitoyens, le restent.

Des sondages de terrains financés par la Ville

Au détour d’une question sur un marché passé avec la société ICF Environnement pour un montant de 45 684€, nous avons appris que la ville avait commandé des sondages de sol pour les sites de l’ancienne station d’épuration (où elle cherche une promoteur) et du quartier de la Harengerie (où elle a trouvé un promoteur).

Le fret ferroviaire en question

La Gazette du Val d’Oise dans son édition du 19 juin dernier consacrait une double page à la densification prochain du fret ferroviaire entre la Normandie et Argenteuil. L’enjeu est de taille, puisqu’à terme, jusqu’à 25 trains de marchandise pourraient passer nuit et jour par Pontoise.

M. Houillon a fait le point sur cette question, alors que des habitants et des élus sur le parcours de la ligne concernée se mobilisent d’ores et déjà pour se faire entendre. Selon ses informations, il s’agit dans un premier temps de rénover la ligne Serqueux – Gisors pour les trains de voyageurs et pour favoriser un itinéraire bis du fret. Cette opération serait presque terminée. Dans un deuxième temps, prévu pour 2017 – 2020, il s’agirait de remettre en exploitation une ligne de fret d’une capacité maximum de 25 trains par jour. A cette fin, une enquête publique sera fait en 2014. Entretemps, le Maire prévoit d’organiser une réunion publique, en souhaitant convier un représentant de RFF. Une affaire à suivre attentivement.


Brèves

6 octobre 2017 - Politique. Le dispositif « Voisins vigilants » a fait débat à Pontoise

Les "voisins vigilants" ont monopolisé les débats au cours du dernier conseil municipal. Vous (...)

12 décembre 2016 -  Prochain Conseil municipal le jeudi 26 Janvier 2017

Le prochain conseil municipal aura lieu le jeudi 26 Janvier 2017 à 20h30 à l’Hôtel de (...)