vigilance citoyenne


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 18 mai 2022
par  Bénédicte ARIES

La mémoire de l’esclavage ne doit plus rester un impensé à Pontoise

En marquant les vingt ans de la Loi Taubira qualifiant enfin l’esclavage de crime contre l’humanité, quelques associations pontoisiennes organisent un colloque qui traitera des "Traces et mémoire de l’esclavage en Val d’Oise" à la salle du Dôme à Pontoise samedi 21 mai 2022.
En effet nos villes de (...)

mercredi 16 mars 2022
par  Gisèle Baron

Face à l’urgence en Ukraine, les valdoisiens s’organisent

Depuis le 24 février 2022, l’Ukraine subit les assauts de la Russie. Très vite, les besoins en matériel de soins et d’accueil de se sont fait sentir, et déjà nous constatons l’arrivée de demandeurs d’asile.
Particuliers et associations ont été plus réactifs que les pouvoirs publics pour palier à (...)

samedi 26 février 2022
par  Bénédicte ARIES

La mal-inscription, déterminante sur l’abstention des jeunes !

La mal-inscription est une des clés de l’abstention des jeunes bien qu’ils soient inscrits automatiquement à 18 ans. En effet ils n’ont pas appris à cette occasion que demander sa carte d’électeur est un acte volontaire à faire en mairie quand ils changent d’adresse et de ville de résidence. (...)

mardi 22 septembre 2020
par  pontoisensemble

Début de démocratie consultative ou opération de "com" ?

La ville de Pontoise se lance dans la consultation numérique de la population. Il s’agit de l’avenir des pistes cyclables dites transitoires qui ont accompagné le déconfinement au mois de mai.
L’idée est louable, le sujet est important. Cependant les résultats de cette "consultation citoyenne" qui ne (...)

jeudi 14 mai 2020
par  Bénédicte ARIES

Journée mondiale des sages-femmes ?

Le 5 mai est depuis 15 ans journée mondiale des sages-femmes (qui peuvent être des hommes !) a été très discrètement fêté en cette année confinée..
De fait, en fêtant à 20H00 chaque soir les personnels soignants on ne pensait guère à toutes celles et ceux qui ont continué malgré la pandémie à accueillir (...)